Phnom Penh, la capitale cambodgienne, marque un fort contraste avec l’agitation de Bangkok : elle est plus calme, plus décontractée et extrêmement accueillante. Célèbre pour être l’une des capitales les plus accueillantes d’Asie, cette ville attrayante conserve une atmosphère asiatique plus traditionnelle, avec moins de lumières et de faste que certaines parties connues de Bangkok. Elle offre ainsi aux touristes un regard plus authentique sur la véritable Asie du Sud-Est grâce à la belle architecture de ses palais et de ses wats.

Lectures recommandées :
Bangkok à Phnom Penh par avion
Bangkok à Phnom Penh en bus
Bangkok à Phnom Penh en train

Il y a dix vols par jour entre Bangkok et Phnom Penh, mais vous pouvez également envisager de faire le trajet en train, en bus et en bateau. Continuez la lecture pour en savoir plus sur chacune de ces différentes options.

Vols de Bangkok à Phnom Penh

Avion Air Asia à l'aéroport Don Muang de Bangkok
Avion Air Asia à l'aéroport Don Muang de Bangkok © Toca Marine / Shutterstock, Inc.

Les vols entre Bangkok et Phnom Penh restent le moyen le plus rapide de voyager entre ces deux villes, mais également le plus cher. Les vols directs durent un peu plus d’une heure, mais l’avion est imbattable en matière de vitesse et de commodité : vous ne pouvez donc pas voler plus vite et plus facilement. Néanmoins, les billets d’avion sont généralement hors de budget pour la plupart des voyageurs soucieux de leur budget en visite en Thaïlande et au Cambodge !

Si les vols de Bangkok à Phnom Penh entrent dans votre budget, sachez que quatre compagnies aériennes différentes proposent des liaisons directes depuis la capitale thaïlandaise. Les vols directs de Bangkok Airways, de Thai Airways (exploité par Thai Smile) et de Thai Airways partent de Bangkok depuis l’aéroport Suvarnabhumi, tandis que les avions de Thai AirAsia décollent de Bangkok depuis l’aéroport Don Mueang. Vous arriverez à l’aéroport international de Phnom Penh, le plus grand aéroport du Cambodge, situé à environ 10 kilomètres à l’extérieur de la ville.

Une fois à l’aéroport, vous pouvez vous rendre à Phnom Penh en bus, en taxi et en tuk-tuk. Les bus publics sont les moins chers et d’après certains, ils constituent l’option la plus confortable, car ils sont équipés de climatisation !

De Bangkok à Phnom Penh en bus

Bus de la compagnie gouvernementale thaïlandaise de bus
Bus de la compagnie gouvernementale thaïlandaise de bus © nitinut380 / Shutterstock, Inc.

Si vous décidez de voyager de Bangkok à Phnom Penh en bus, plusieurs options s’offrent à vous. Étant donné le grand nombre de bus opérant entre Bangkok et Siem Reap (la porte d’entrée vers Angkor Wat), il s’agit d’une option à considérer. Cependant, si vous prévoyez de vous rendre directement à la capitale du Cambodge, le bus direct de Bangkok à Phnom Penh serait la meilleure et la plus pratique des options disponibles.

Opérés par la société gouvernementale Transport Co Intl, les bus directs à destination de Phnom Penh sont beaucoup plus abordables que les vols entre les deux villes. Cependant, comme vous pouvez vous en douter, le trajet prend beaucoup plus de temps. Les bus partent de la gare routière Mo Chit de Bangkok. Une fois à la frontière avec le Cambodge, vous devrez descendre du bus et passer l’immigration : ce processus peut être accéléré si vous demandez votre visa de tourisme en ligne à l’avance plutôt que d’avoir à remplir les documents et payer les frais lors de votre arrivée à la frontière. Néanmoins, c’est une possibilité et sachez que les employés de bus vous aideront si vous avez besoin d’aide. Une fois que vous serez passé par l’immigration, le bus avec lequel vous êtes venu vous attendra et il vous faudra y retourner afin de poursuivre votre chemin. Le trajet direct en bus dure environ 13 heures, mais la durée exacte peut être plus courte ou plus longue en fonction du temps passé à la frontière. L’heure de départ de Bangkok est loin d’être idéale : le bus part à 5:00 tous les matins et il arrive à Phnom Penh à 18:00.

Les compagnies de bus privées telles que Travel Mart proposent également des bus de Bangkok à Phnom Penh. En payant un peu plus cher, vous pourrez bénéficier d’un bus légèrement plus luxueux depuis Khao San Road, mais vous ne voyagerez pas à bord du même bus sur l’intégralité du trajet. Ces bus effectuent une escale à Siem Reap, où vous prendrez un autre bus pour le reste de votre trajet jusqu’à Phnom Penh.

L’avantage des autobus indirects, c’est que vous aurez la possibilité de passer une nuit à Siem Reap afin de vous détendre après être resté assis aussi longtemps dans le bus !

Le train et le bus ou hors-bord à destination de Phnom Penh

Frontière de Poipet au Cambodge
Frontière de Poipet au Cambodge © withGod / Shutterstock, Inc.

Le train est une autre option pour vous rendre de Bangkok à Phnom Penh. Malheureusement, il n’y a aucun train direct entre ces deux villes. Par conséquent, si vous optez pour le train, vous devrez emprunter un autre moyen de transport pour le reste du trajet. Le train vous emmène presque jusqu’à la frontière avec le Cambodge, il s’arrête à la gare d’Aranyaprathet. Vous devrez alors vous rendre jusqu’au poste frontalier de Poipet en tuk-tuk. Une fois la frontière franchie, prenez un bus, un taxi ou un minivan jusqu’à la ville de Siem Reap, un trajet qui durera entre 2,5 et 3 heures.

C’est là que vient la partie amusante : une fois à Siem Reap, vous pouvez soit prendre un autre bus jusqu’à Phnom Penh, soit choisir l’option la plus passionnante – un hors-bord ! Ils sont plus chers que les bus, mais bien plus amusants. En outre, vous bénéficierez d’une vue totalement différente du Cambodge sur l’eau. Le hors-bord est relativement spacieux et il est équipé de sièges semblables à ceux d’un bus à l’intérieur ainsi que d’espaces pour s’asseoir à l’extérieur, afin que vous puissiez profiter d’un peu de soleil et d’air frais. Il vous faudra vous lever tôt pour cette partie du voyage de Bangkok à Phnom Penh : le bateau part à 6:30 et il arrive à Phnom Penh à 13:00.

Depuis Siem Reap, vous pouvez également prendre un bus. Étonnamment, le trajet en bus dure une heure de moins, tandis qu’il est moitié moins cher que le tarif du hors-bord. Les bus sont proposés par différentes entreprises qui offrent différents niveaux de confort. Certains d’entre eux incluent des toilettes ainsi que des rafraîchissements.